jeudi, avril 20, 2017

Scholastique Neveu 1805-1873

 Je pensais bien avoir trouvé les bonnes infos pour mon arr, arrière-grand-mère Scholastique Neveu. Mais je m'étais fourvoyé d'aplomb!  Scholastique était mariée à Toussaint Lavergne (mariage célébré à St-Raphael de Glengarry, Ontario, le 10 janvier 1831).

Le grand-père de Scholastique, comme beaucoup d'hommes à cette époque, se mari plusieurs fois. Souvent ses femmes meurent des suites d'un accouchement difficile. Voici les mariages d'Augustin Neveu:
  • 9 février 1779 à Pierrefonds avec Marie-Archange Parent.
  • 1786 avec Marie-Josephe Demers.
  • 6 juillet 1788 à Pierrefonds avec Marie-Louise Citoleux dit Langevin. 


 J'avais associé ce Augustin à Marie-Charlotte Citoleux, mais cette dernière est la soeur de Marie-Louise. Plusieurs personnes sur le web ont aussi mélangé les 2 soeurs. C'est que Augustin a un fils avec Marie-Archange Parent, qu'il prénomme Augustin, né en 1781 qui lui va marier Marie-Charlotte le 6 février 1804 à Pierrefonds.

J'ai longtemps pensé que Scholastique était la petite dernière de la famille. Finalement c'est la première à naître du mariage de Augustin Neveu et de Marie Charlotte Citoleux en 1805.






samedi, octobre 15, 2016

samedi, octobre 01, 2016

Les 3 Marie Matou.

Mon cher Gérald celle-là tu l'aimerais!

Mon ancêtre Angélique Charlebois est la fille de Marie Matou dit Labrie et Jean-Baptiste Charlebois. Enfant illégitime, mais reconnu par le père. Comme l'indique son acte de baptême de 1723.


Angélique est la grand-mère de Scholastique Neveu (1805). Mariée à Jaques Neveu en 1746 à Pointe-Claire, Qc. Voilà pour le lien!

Revenons à sa mère Marie Matou, que je nommerai la 3ième. J'avais inscrit les parents de Marie dans ma généalogie sans trop m'en soucier. Mais je savais qu'il y avait matière à questionnement. Donc voici ces fameux parents; Philippe Matou ou Mathon dit Labrie (migrant français) marié à Marguerite Doussinet ou Doussiné le 28 décembre 1662 à la basilique Notre-Dame de Québec.




Premier enfant du couple, Jeanne (1664). mariée à Thomas Chartrand le 17 avril 1679 à Montréal.

Ensuite Marie-Madeleine (1665), mariée 2 fois, le premier, Jean Haudecoeur le 5 octobre 1682 à Montréal. 2ième mariage à René Deniau le 29 octobre 1692 à Boucherville. 

La première Marie (1668), mariée à Pierre Cardinal le 17 septembre 1685 à Montréal.

Encore une Marie (1670), Mariée à Pierre Lorrain le 29 juillet 1686 à Montréal. J'image Philippe dire au curé: On l'appelle Marie comme l'aut'e, rendu à m'son on verra ben ! ...(rire).

Ouf!...la suivante se nomme Catherine Angélique (1672), elle épouse Jacques Lanthier le 8 février 1694 à Montréal. (Jacques se remarie à Cunigonde Vinet par la suite, j'y reviendrai car ils auront une fille qui sera une des arrières-grands-mères Richer Louveteau).

Deux garçons suivent; Jacques-Philippe (1674) et Jean (1676 - 1678). Il ne semble pas y avoir de prospérité pour le premier. (à suivre).

Une autre fille, Françoise-Marguerite (1678), mariée à Paul De La Porte le 25 juillet 1695 à Montréal.

Finalement la 3ième Marie! (1681). Ben oui, pourquoi pas! Donc comme je disais au début, la mère d'Angélique Charlebois. Elle épouse Jean Chamaillard le 7 janvier 1704 à Lachine.


Trois je-vous-salue-Marie! :-)


Mais ce n'est pas fini car une 2ième Marie-Madeleine en 1684...qui meurt la même année. J'imagine que s'en était trop pour le p'tit Jésus!


Réal.